Connaître l’Espagne  
 
  Société
  Economie
  Tourisme
  Liens utiles
 
 
Cadre légal  
 
  Droit du travail
  Droit des entreprises
  Gestion d'entreprises
  Commerce électronique
  Cadre financier
  Fiscalité
  Propriété intellectuelle
 
 
Information sectorielle  
 
  Produits agroalimentaires
  Boissons
 Biens de consommation
  Produits industriels
  Services
 
 
Statistiques commerce extérieur  
 
  Balance bilatérale
  Secteurs exportés
  Secteurs importés
 
 
S'implanter en Espagne  
 
  S'installer en Espagne
  Aides
  Investissements étrangers
  InvestinSpain.org
 
 
Salons et rencontres  
 
  Foires et salons en Espagne
  Salons en France
  Campagnes de promotion
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
 
Les entreprises du secteur textile espagnol s’internationalisent
 
 
Date: 03 septembre 2010
 
Source: Empresarios por el Mundo
 

L’internationalisation de la mode espagnole a toujours présenté des résultats positifs par rapport aux années précédentes, malgré le fait de traverser des années de crise. Entre les mois de janvier et de juin 2010, les exportations du secteur textile ont augmenté de 5,6% par rapport à la même période de l’année précédente, pour atteindre 3 997,2 millions d’euros, selon les informations diffusées par Cinco Días. Cette évolution est due au travail des entreprises et des institutions en vue de l’amélioration des ventes à l’étranger. Et dans cette voie, le secteur textile espagnol a eu de nombreuses leçons à recevoir, comme celle de faire face à la concurrence des géants de la distribution, ainsi qu’à celle des pays asiatiques. C’est pour cette raison que les entreprises espagnoles ont dû se mettre à la recherche de nouvelles formules pour améliorer leur compétitivité. L’internationalisation et la participation à des salons nationaux et internationaux sont par conséquent devenues leurs stratégies les plus précieuses. Ainsi, par exemple, les produits de Flamenco, présents sur le SIMM (le Salon international de la Mode de Madrid), ont depuis toujours attiré l’attention des clients étrangers, du fait de leurs coloris et de leur originalité. Actuellement, 10% des ventes de cette marque proviennent de l’international et ses principaux clients se trouvent aux États-Unis, au Mexique et dans les pays d’Europe. L’entreprise de bijouterie fantaisie Laga a basé son expansion à l’étranger sur sa présence à l’occasion de salons commerciaux, mais aussi sur la recherche de distributeurs adaptés dans chaque zone selon les caractéristiques du pays. L’entreprise, qui retire environ 15% de son chiffre d’affaires de ses ventes à l’étranger, exporte principalement aux États-Unis et au Japon, et elle est à la recherche d’un partenaire pour entamer la commercialisation de ses produits en Chine. Les stratégies d’internationalisation suivies par les entreprises s’associent aux efforts fournis par les institutions publiques et les associations du secteur. Ainsi, la Fedecon (Fédération espagnole des entreprises de la Confection) a mis en place un plan sectoriel pour soutenir les exportations, qui se base fondamentalement sur la continuité. L’amélioration de la visibilité est un autre des domaines dans lesquels les entreprises et les organisations du secteur textile sont en train d’agir afin d’accroître les exportations. Le Conseil Inter-textile est en train de promouvoir la création d’« ambassades de la mode » dans divers pays -la première de ces ambassades a été ouverte au Mexique - et l’Association des Créateurs de Mode d’Espagne (ACME) a créé une marque collective, « Creadores España », pour identifier à travers un logo commun toutes les entreprises espagnoles du secteur se distinguant à travers leur créativité.

 
   
    Plan du Site   Privacité   Mentions Légales