Connaître l’Espagne  
 
  Société
  Economie
  Tourisme
  Liens utiles
 
 
Cadre légal  
 
  Droit du travail
  Droit des entreprises
  Gestion d'entreprises
  Commerce électronique
  Cadre financier
 Fiscalité
  Propriété intellectuelle
 
 
Information sectorielle  
 
  Produits agroalimentaires
  Boissons
  Biens de consommation
  Produits industriels
  Services
 
 
Statistiques commerce extérieur  
 
  Balance bilatérale
  Secteurs exportés
  Secteurs importés
 
 
S'implanter en Espagne  
 
  S'installer en Espagne
  Aides
  Investissements étrangers
  InvestinSpain.org
 
 
Salons et rencontres  
 
  Foires et salons en Espagne
  Salons en France
  Campagnes de promotion
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
Cadre légal  >  Fiscalité  >  Structure
  Structure
       
Structure Impôts nationales Impôts locales Infractions et sanctions Cas practiques
 
Télécharger documents
(.pdf - 688 kb)
 
 
 
 
Structure Fiscale
 

Le système fiscal espagnol comprend trois types d'imposition : les impôts, les taxes et les contributions spéciales. Les taxes et les contributions spéciales sont quantitativement très inférieures aux impôts et sont exigées en contrepartie de la prestation de services ou de l'obtention d'avantages découlant de la réalisation de travaux ou de services publics.

 

Il y a en Espagne trois échelons d'imposition :

- étatique

- autonomique [Communautés Autonomes]

- local

En raison de la nécessaire brièveté du présent chapitre et de la moindre importance relative des impositions perçues par les Communautés Autonomes et les collectivités locales, nous ne leur consacrerons qu'un bref commentaire afin de nous concentrer sur les impositions instaurées par l'Etat, en y incluant celles qui sont gérées et collectées par les autorités locales.

 
   
    Plan du Site   Privacité   Mentions Légales